Un Habitat de Vacances
2013

Projet de cabane implantée dans la forêt. L’habitation est glissée entre deux lames miroirs. Elle s’insère parfaitement dans le paysage car les miroirs la rendent invisible. Ses façades reprennent l’image du lieu d’insertion par reflet. L’hiver la structure se referme, les deux murs écrasent l’habitat qui se plie et s’emboite pour devenir le plus compact possible.


Un habitat invisible soucieux du respect de la poésie du lieu. La structure se fond dans son environnement, l’image du site devient façade. La présence de l’homme s’efface presque. Passez un séjour en cohabitation avec les maitres des lieux en immersion totale dans la forêt... Petit habitat intérieur pour une famille avec deux enfants. Une horizontalité prononcée qui s’oppose à l’étirement majestueux dans sa verticalité des grands pins. Dans la brume de l’hiver l’habitat inoccupé se fait le plus discret possible.